Complexe sportif de l'Europe - Rue de l'écriture - 49000 Angers
Eric GAUTRET: 0684184804
ping.lesloupsdangers@gmail.com

David Pilard: « Gagner un derby ? Quel pied ! »

David Pilard: « Gagner un derby ? Quel pied ! »

A l’approche du match au sommet contre La Romagne le 5 avril prochain (n’oubliez surtout pas de réserver vos places !), David a bien voulu lâcher sa raquette un petit moment pour revenir sur l’histoire des derbies: il les a en effet tous coachés depuis l’accession des romagnons en PRO A en 2005 ! Un petit flash-back en cinq questions.

David, te souviens-tu de ton premier match en tant que coach de PRO A contre la Romagne ?

Ouh là ! Ca fait un bail ! C’était en 2005 je crois. On avait joué dans la plus grande salle de la Romagne. L’adjoint aux sports d’Angers de l’époque avait fait le déplacement ainsi qu’une bonne centaine de nos supporters. L’ambiance était chaude ! Yang Min était malade, mais avait quand même fait 2. Je pense que Fred Sonnet et Cabess étaient de la partie, face à Dorin CALUS, Armand Phung et Brice OLLIVIER. On avait gagné 4-0.

Quel est ton pire souvenir dans un derby ?

Sans hésitation la finale aller de l’ETTU Cup à la Romagne.
Avec Jens, Jon et Lebess, champion d’Europe en titre, on était pourtant pas mal équipés ! Mais il y avait du très lourd en face, avec un Tian Yuan au top de sa forme, Adrian CRISAN qui était encore classé dans les 30 mondiaux, et leur recrue chinoise Shihao WEI qui ne perdait pas un match. On a pris 3-0, net et sans bavure,.. Ce qui rendait la mission impossible au retour chez nous. Difficile à avaler… et à digérer 🙂

Et le meilleur ?

Le seul match qu’on ait joué à la Meilleraie. Il me semble que c’était en 2006. On avait joué devant 3000 spectateurs, c’était fou ! Jens avait battu CHEN d’entrée et nous avait mis sur les bons rails. Yango avait dominé Brice, et Torben, qui jouait son premier derby, avait fait 2 en surprenant CHEN. On gagne 4-0, à la surprise générale. Les gars avaient sorti un gros gros match. Quel pied !

Aurais-tu une anecdote à nous faire partager ?

Ah oui ! Thomas KEINATH, qui était mal-entendant, était forcément toujours un peu dans son monde. On joue un derby dans une salle à Cholet, devant plusieurs milliers de personnes. On gagne la rencontre, Kenny avait battu Chen ce soir là. Après le match, il vient me voir et me dit:
– « David, c’était cool ce match et de jouer devant autant de monde ! »
Moi: « Ben ouais, normal Kenny, c’est le Derby ! »‘
– « Le Derby ? Quel Derby ?…. »
Il n’était juste pas au courant !!! Sacré Kenny ! (rires)

Et une autre fois avec Jens. Enervé après la perte d’un set, il fait mine de fracasser sa raquette sur la table, avant de la déposer doucement… et là, à la surprise générale, l’arbitre lui met un carton jaune !
Il demande pourquoi, et l’arbitre lui répond que « l’intention vaut l’action » !!!
Fou de rage, il s’était rapproché du gars en lui demandant un truc du genre:
« Et si l’envie me prenait de te coller un coup de boule, tu me mets un deuxième carton ? » 🙂 La discussion avait duré un petit moment sur ce ton amical et gentillet :). Et Jens était bien sûr sorti de son match…

Et un point qui t’aurait marqué ?

Torben à Jean BOUIN. 10-9 pour Brice à la belle, balle de rencontre de souvenir pour La Romagne. Brice sort un gros démarrage croisé petit côté, bourré d’effet, et Torben, sous le niveau de la table, sort de sa raquette ZE contre-top, 5 étoiles, un truc qui défie toutes les lois de la physique: comment tu peux oser ça à ce moment du match ?… Il gagne le match en suivant, nous sauve la mise et notre invincibilité sur eux.

Je me souviens que CHEN avait sorti un point de folie aussi, contre Panos, sur une balle de match contre lui. Un gros échange, 5 ou 6 défenses monstrueuses de notre grec, CHEN qui pousse une balle un peu longue, Panos qui revient à la table comme un avion de chasse et qui lui envoie un énorme parpaing de coup droit en plein ventre. Mais CHEN, avec sa prise porte-plume, a à peine bougé et lui a renvoyé un bloc stratosphérique ! Panos avait perdu le match 12-10 à la belle. Improbable.

Ton pronostic pour le match du 5 avril ?

Difficile ! Un souhait plus qu’un pronostic: 3 points pour nous, et le moins possible pour La Romagne dans l’optique du championnat. Disons qu’avec un 3-1 pour nous, comme à l’aller, ce serait un super résultat 🙂 J’espère que la salle sera pleine, et que nos supporters répondront présents. Ils vont avoir un grand rôle à jouer. On compte sur eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.