Salle Jean-Moulin - 2 rue des capucins - 49000 Angers
Eliane Jagueneau : 0687235540
ping.lesloupsdangers@gmail.com

Angers 3-0 la Romagne

Un club pour tous

Angers 3-0 la Romagne

Les loups croquent le voisin Romagnon !

Il est des choses qui ne changent pas et malgré le COVID, malgré le confinement, un derby reste un derby !
Ce énième Angers – La Romagne, en dépit de la sécheresse du score, n’a pas failli à la tradition en nous offrant son habituelle dose de suspense, de retournement de situation et d’adrénaline, dans un contexte tout à fait spécial il est vrai : les Loups, seuls en tête du championnat de PRO A à trois journées de la fin, ont en effet leur destin entre leurs mains pour décrocher leur premier titre de Champion de France, excusez du peu !
On pouvait donc compter sur nos amis du choletais pour contrarier ces plans 😊
Les tribunes, copieusement vides, avaient toutefois l’honneur d’accueillir Christophe LEGOUT (partagé entre son cœur angevin et son portefeuille Butterfly), le couple présidentiel Romagnon en tenue d’apparat et la grosse caisse de notre ami Dominique, plus en forme que jamais dès qu’il s’agit d’agiter son marteau sur la membrane de la pauvre bête !
La presse au grand complet couvrait l’évènement, l’occasion d’avoir le plaisir de revoir Thierry Lardeux et sa caméra d’ANGERS TV.
Quatre pelés et trois tondus assignés à l’installation de la salle se terraient par ailleurs hors caméra pour ne pas s’attirer les foudres de Big Fédé, courroucée vendredi dernier en constatant qu’une foule immense d’une dizaine de personnes assistait au match contre Istres…. (et oui messieurs, il faut du monde pour monter et démonter une salle comme ça ! )
Et notre président, comme d’hab, se rongeait les ongles en faisant les cents pas, ressassant chaque point perdu de chaque match de chaque derby joué depuis 20 ans avec l’optimisme qui le caractérise avant match, regardant d’un œil sombre mais admiratif s’échauffer Chen Tian Yuan, ce bijou de joueur qui nous pourrit nos soirées depuis 15 ans !
Bref, un derby, quoi !

Joao lance la meute

Un bijou, Gérard en possède un lui aussi en la personne de Joao.
Et ces deux bijoux (avec un X comme caillou, chou, genou, etc…) allaient d’entrée nous gratifier d’un match somptueux, d’un match de très haut niveau.
Chen, de retour à la compétition depuis deux matchs après une tendinite tenace, réalisait un premier set parfait, dominant en service / remise au point de ne pas concéder un seul de ses services face au meilleur performer de PRO A !
Mais Joao est un monstre de physique, de technique et de mental ! Sans s’affoler, en acceptant de jouer un peu plus sur le coup droit de Chen, et surtout en remportant la quasi-totalité des points « clé » et des rallyes (sa marque de fabrique), le portugais prenait petit à petit un léger avantage sur un adversaire un peu émoussé par tant de solidité pour remporter les trois sets suivants serrés. Des deux côtés, des points venus d’ailleurs, évidemment : comme me disait Gérard, « même en rêve, ce coup-là j’le fais pas !… »

Jon dans la douleur

Le plus dur semblait être fait avec cette victoire initiale qui éclaircissait le chemin de la meute.
C’était toutefois sans compter sur le talent de Nima ALAMIAN, deux fois vainqueur à l’aller, et sur un Jon PERSSON bourré de trac, plus blanc qu’un linge ou qu’un ours polaire à l’entame de cette rencontre, et qui s’avançait devant l’arménien tel un bourgeois de Calais devant l’anglais. Le louveteau suédois, hagard, (du Nord… 😊) se prenait logiquement une fessée après un non-set ultra rapide, de quoi refroidir les espoirs angevins et les rêves de titre. Rebelote dans le 2ème, avec un Jon dominé et bougon qui avait toutefois la chance de rester au contact au score en faisant le poisson mort, jusqu’au moment béni où il se mit en colère à la suite d’une nouvelle cagade, ce qui eut le don de le remettre dans la bonne posture et dans la partie en arrachant miraculeusement le set aux avantages ! Jon, transformé, remportait le 3ème, menait dans la foulée 5-0 puis 7-2, s’offrait 4 balles de match à 10-6…. et se faisait à nouveau pipi dessus pour le plus grand bonheur de l’Arménien qui profitait de l’aubaine pour s’octroyer une belle en arrachant le set 12-10.
Horrible retournement de situation. Horrible derby. Là, tu regrettes juste d’être venu et d’avoir loupé Karine Le MARCHAND et « L’amour est dans le pré » à la télé…
Mais Jon est un champion ! Pas au meilleur de sa forme cette année peut-être, trop souvent sur courant alternatif j’en conviens,… mais il en a ! Redevenu loup, il revenait à la table et se détachait inexorablement (5-1, 8-2) dans la 5ème manche pour porter sans trop trembler cette fois le score à 2-0 pour les Loups !
Les palpitants pouvaient dès lors redescendre un peu en régime: quel stress mes amis !

Hampus tranquille

Hampus n’a pas affiché une grande sérénité depuis quelques matchs, et a rarement joué avec le frein à main desserré.
Pas de quoi rassurer par conséquent avant ce match capital face à un Brice OLLIVIER rompu de longue date à ces joutes ancestrales et à haute tension.
Mais c’est un Hampus taille patron qui débutait cette 3ème partie décisive. Les tout premiers points gagnés par le Suédois avec autorité avaient le don de lui donner la confiance dont il manque un peu parfois et de rassurer l’assistance, le banc et ses partenaires sur ses capacités du soir. Après un premier set facile et un deuxième un peu plus serré, Hampus se détachait inexorablement et apportait la victoire aux siens sans trembler. Du très beau travail.
Les Loups ont incontestablement franchi une étape importante et redoutée du chemin qui peut les mener vers le Graal en fin de saison.
De quoi leur donner encore un peu plus de mordant avant de se rendre à Caen et de finir le travail face à Hennebont. En beauté, nous l’espérons tous.

Voici le détail de la rencontre :

GERALDO Joao1CHEN Tianyuan-6 6 8 8
PERSSON Jon1ALAMIAN Nima-3 11 10 -10 7
NORDBERG Hampus1OLLIVIER Brice5 7 6
Victoire 3-0 dans le derby !

Le prochain match se déroulera le mardi 18 mai à l’extérieur contre Caen ! Victoire impératrice pour garder la tête du championnat et continuer de croire au titre !

L’équipe adverse sera composée de :

  • Wang Yang – Numéro 2 Français
  • Hachard Antoine – Numéro 23 Français
  • Stoyanov Niagol – Numéro 26 Français
  • Ouaiche Stéphane – Numéro 32 Français

N’oubliez pas que les rencontres sont diffusées en live donc restez connecté sur le Facebook du club pour pouvoir suivre votre équipe !

Allez les Loups !

📸Manon Denéchère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *