Salle Jean-Moulin - 2 rue des capucins - 49000 Angers
Eliane Jagueneau : 0687235540
ping.lesloupsdangers@gmail.com

Le Casse à Caen !

Le Casse à Caen !

Les Loups s’imposent 3-2 en terre normande !

Les caennais doivent se frotter les yeux ce matin en lisant qu’ils ont perdu 3-2: ils sont en effet persuadés de l’avoir emporté 3-1 !
Mais non les gars, vous ne rêvez pas !

Car Joao est passé par là, repoussant encore un peu plus hier soir les limites du raisonnable en gagnant un match… perdu !
Ben oui quoi ?… Il avait perdu, non ?… Ah bon ?..
Car après avoir martyrisé le slovaque Yang Wangowski lors de deux premiers sets hallucinants, l’angevin avait petit à petit perdu pied dans cette partie, se faisant inexorablement égaliser à 2 sets partout par ce magnifique défenseur, puis mener 7-2 à la belle ! Et là, pour la 1ère fois, on a VU Joao se dire qu’il ne pouvait pas gagner cette fois, tête basse, regard vide, épaule tombantes, résigné… (ah ! le non verbal !)

Et puis et puis…
Wang, pensant sûrement qu’il avait fait le plus dur, n’a plus joué qu’à 99%…
Joao a donc fait le poisson mort pendant 2 points… qu’il remporta, et à 5-7, ce n’était plus la même musique ! Endossant à nouveau son costard à paillette de star invaincue de la PRO A, le portugais revenait à 7 partout, et malgré deux nouveaux avantages du défenseur caennais à 8-7 et 9-8, Joao empochait la victoire 12-10, et permettait donc aux Loups de recoller à 2-2 !

Tant pis pour les spectateurs qui s’étaient déjà levés pour aller se coucher 😉

Avant cela, ce même Joao avait mangé tout cru Antoine HACHARD (qui s’est sans doute senti obligé de surjouer pour ne pas prendre une nouvelle doudoune de la part de l’ogre portugais) et avait déjà permis à son équipe de recoller au score suite à la défaite initiale de Jon face à Yang (surnommé « Yango » par le public, ce qui nous a tous forcément rappelé de bons souvenirs: Yango, si tu nous entends…. 🙂 )

Jon, surnommé lui « Frapkincoup », a fait à peu près n’importe quoi pendant deux sets sur WANG, bourrinant toutes les balles avec autant de finesse que Lino Ventura s’invitant dans la péniche des frères VOLFONI… Quelle brutasse notre suédois quand il se met à vouloir faire fondre le plastique de la balle au contact de l’air ! Se mettant enfin à jouer un défenseur comme il faut, avec tact, touché, finesse, patience et intelligence, il prit le 3ème et aurait dû gagner le 4ème… s’il n’avait sans doute lui aussi pensé un peu trop tôt à jouer la belle. Dommage.

Jon eut toutefois le grand mérite d’apporter le point de la victoire à son équipe face à un Hachard faisant encore une fois énormément d’erreurs directes. Jon, comme il en a souvent l’habitude, a quant à lui pratiquement tout fait, les fautes comme les points, sortant néanmoins de son hexagone caoutchouteux des coups d’extraterrestres. Mais il y a beaucoup de mieux dans l’attitude et le jeu du suédois, c’est de bonne augure pour la suite.

Quant à Hampus, s’il doit être déçu de sa défaite face à Stéphane OUAICHE, il peut être fier d’avoir joué l’un des plus beaux et l’un des plus spectaculaires matchs de PRO A du siècle ! Quelle partie mes aïeux ! Des rallyes dans tous les sens, des points gagnants comme s’il en pleuvait, des coups de toucher en défense de Ouaiche qui auraient fait pâlir de jalousie notre Panos à nous, des renversements de situation à la pelle, bref, une symphonie de Mozart, une balade de Nora Jones, le petit Jésus en culottes de velours !… et du pain béni pour France TV qui retransmettait à nouveau ce match !
Avec un peu plus de patience dans l’échange, il est probable que notre pompier suédois aurait pu prendre le dessus. Pas grave, son niveau de jeu est très encouragent pour l’avenir immédiat, et c’est le plus important.

Les Loups on donc accompli un véritable exploit en s’imposant chez un concurrent direct, et une superbe opération au classement puisqu’ils en occupent désormais la tête, avec un match en moins, et en ayant battu leurs quatre poursuivants.

Il ne faut pourtant par mollir et garder les crocs car cette fin d’année nous réserve un programme démentiel: Hennebont vendredi, puis Pontoise mardi à domicile, et enfin Rouen à Rouen le 21: si la messe ne sera pas encore dite à Noël, il est probable que certains devront réciter quelques « Je vous salue Marie » ! 😉

ET PAR PITIE, VENEZ EN NOMBRE VENDREDI ET MARDI ENCOURAGER CES GARS-LA !!!

Les résultats :

Jon PERSSON vs Yang WANG: 1-3 (-5 / -5 / 7 / -10)
Joao GERALDO vs Antoine HACHARD: 3-0 (8 / 6 / 7)
Hampus NORDBERG vs Stéphane OUAICHE: 2-3 (-6 / 8 / -6 / 11 / -5)
Joao GERALDO vs Yang WANG: 3-2 (6 / 3 / -7 / -9 / 10)
Jon PERSSON vs Antoine HACHARD: 3-1 (5 / 7 / -7 / 8)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *